Incendie d'un site Seveso à Rouen : l'agglomération est "polluée"

FRANCEINFO

La population de Rouen (Seine-Maritime) s'interroge vendredi 27 septembre après le violent incendie qui a touché l'usine Lubrizol, classée Seveso. Le feu est éteint, mais les retombées inquiètent. La ville est polluée, concède la ministre de la Santé.

Les images aériennes de l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime) permettent, vendredi 27 septembre, de se rendre compte de l'ampleur de la catastrophe. L'incendie a pris jeudi à l'intérieur de ce site industriel, classé Seveso en raison de ces stocks de produits inflammables. Les pompiers ont mis plus de 20 heures à venir à bout des flammes. La polémique sur les risques sanitaires est encore brûlante. La venue vendredi après-midi de plusieurs ministres n'a pas rassuré la population. "Il y a des suies. La ville est clairement polluée", a avoué la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

Le patron de Lubrizol "étonné"

De spectaculaires explosions ont réveillé les riverains de l'usine jeudi vers 3 heures du matin. Un imposant panache de fumée a envahi le ciel de l'agglomération de Rouen. Vendredi soir, de nombreuses questions subsistent, notamment concernant les circonstances du départ de feu. Le patron de l'usine se dit "extrêmement étonné de voir un incendie démarrer comme ça à un endroit où il ne se passe rien". Plus d'une centaine de pompiers sont toujours sur place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne