Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : "Pour le lait, tous les prélèvements étaient négatifs", assure le ministre de l'Agriculture

La ministre de la Santé Agnès Buzyn, la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne et Didier Guillaume, ministre de l\'Agriculture, lors du lancement d\'un \"comité pour la transparence et le dialogue\" après l\'incendie de l\'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), le 11 octobre 2019. 
La ministre de la Santé Agnès Buzyn, la ministre de la Transition écologique et solidaire Elisabeth Borne et Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, lors du lancement d'un "comité pour la transparence et le dialogue" après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), le 11 octobre 2019.  (LOU BENOIST / AFP)

Les ministres de la Santé, de la Transition écologique et de l'Agriculture sont à Rouen vendredi, pour installer un "comité pour la transparence et le dialogue" après l'incendie de l'usine Lubrizol. 

Une délégation de ministres pour tenter de rétablir la confiance. Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, et Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, sont à Rouen (Seine-Maritime) vendredi 11 octobre pour installer un "comité pour la transparence et le dialogue" après l'incendie de l'usine Lubrizol. "Pour le lait, tous les prélèvements étaient négatifs", a assuré le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, lors d'un point presse. Suivez la situation en direct avec franceinfo.

Lubrizol va indemniser les agriculteurs. Lubrizol a accepté d'indemniser les agriculteurs victimes des retombées polluantes, a indiqué sur franceinfo le président du Fonds de mutualisation des risques sanitaires et environnementaux (FMSE). Ce fonds sera dans un premier temps doté de 50 millions d'euros.

Perquisitions dans les usines. Les enquêteurs et un magistrat parisien ont mené des perquisitions jeudi 10 octobre, dans la matinée, au sein des locaux administratifs de l'usine chimique Lubrizol à Rouen et de son voisin Normandie Logistique, qui se rejettent la responsabilité de l'incendie.

Une commission d'enquête bientôt mise en place. Jeudi, le Sénat a voté à l'unanimité la création d'une commission d'enquête "afin d'évaluer l'intervention des services de l'État dans la gestion des conséquences environnementales, sanitaires et économiques de l'incendie de l'usine Lubrizol".

Vous êtes à nouveau en ligne