Incendie à Strasbourg : l'hypothèse d'une défaillance électrique écartée, deux personnes en garde à vue

FRANCE 3

L'incendie d'un immeuble à Strasbourg, dans le Bas-Rhin, a causé la mort de cinq personnes, jeudi 27 février. La piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs.

Le feu a dévasté la cage d'escalier. Dans la nuit du mercredi 26 au jeudi 27 février, l'incendie d'un immeuble de Strasbourg (Bas-Rhin) a provoqué la mort de cinq personnes. "J'avais un chiffon sous la main, je l'ai humidifié avec de l'eau et je l'ai mis sur ma figure", raconte un sinistré. Les flammes ont mobilisé près de 50 sapeurs-pompiers. Sept habitants ont été blessés et hospitalisés en urgence relative. Quant aux victimes, elles seraient mortes surprises par l'intensité de l'incendie.

Des habitants asphyxiés

"Il semblerait qu'il ait démarré au niveau du rez-de-chaussée et qu'il se soit développé très rapidement, ce qui explique que des personnes sous l'effet de la panique se soient rendues dans les communs et ont été asphyxiées", explique Dominique Schuffenecker, chef de cabinet de préfecture de la région Grand-Est. Selon les experts, l'hypothèse d'une simple défaillance électrique semble écartée. Deux personnes ont été placées en garde à vue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne