Incendie à Lyon : la piste criminelle privilégiée

France 2

Un immeuble de deux étages à pris feu suite à une explosion à Lyon, samedi 9 février. Une femme enceinte et une enfant de 4 ans sont mortes.

En quelques minutes, l'immeuble a été ravagé par les flammes. Vers 20h30, samedi 9 février, une violente explosion retentit dans une boulangerie, au rez-de-chaussée d'un bâtiment situé dans le 8e arrondissement de Lyon (Rhône). Un incendie démarre, au deuxième étage, une famille se retrouve prise au piège. Les voisins aperçoivent un homme à la fenêtre. "Pendant une minute, il a tergiversé s'il devait sauter ou pas. On l'a poussé à sauter et on a pu l'intercepter correctement. Malheureusement, on n'a rien pu faire pour sa femme et la petite", raconte un témoin.

La boulangerie avait déjà fait l'objet d'actes malveillants

Deux corps que les pompiers ont retrouvés effectivement à l'intérieur. Quatre autres personnes ont été légèrement blessées. Les enquêteurs examinent minutieusement l'immeuble et déjà une piste est privilégiée : celle d'un incendie criminel. Depuis son ouverture fin novembre, la boulangerie avait déjà fait l'objet d'actes malveillants, le gérant s'était confié à certains voisins. "Il y a eu des jets de pierre sur la vitrine, aussi un camion avait fait une marche arrière dedans, l'intention c'était de casser la boulangerie", raconte un voisin. Une enquête a été ouverte pour dégradation volontaire par substances explosives ou incendiaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne