Hérault : une école primaire détruite à Béziers lors d'une nuit de violences

Franceinfo

Une école et plusieurs salles de classe ont été incendiées à Béziers (Hérault), dans la nuit du jeudi 31 octobre au vendredi 1er novembre.

Deux salles de classe ont été détruites et une dizaine d'autres détériorées, dans la nuit du jeudi 31 octobre au vendredi 1er novembre, dans le quartier de La Dévèze, à Béziers (Hérault). Parents d'élèves et enseignants sont choqués par la violence des dégradations. "Ça fait vraiment mal au cœur. On pense aux enfants, à la façon dont il vont réagir, et aux enseignants, et à tout l'investissement qu'ils mettent pour que les enfants se sentent bien dans l'école malgré l’environnement difficile du quartier", s'attriste une mère de famille. En prime, des policiers ont été pris à partie lors de cette soirée de violences urbaines.

Aucune interpellation

Vendredi matin, les murs fument encore et risquent de s'effondrer. L'avenir de l'école, qui accueille 300 enfants, semble compromis. "Vu les dégradations sur la structure, on ne sait même pas si cette école pourra rouvrir un jour", estime le maire (sans étiquette) de la ville, Robert Ménard. Une salle du collège voisin a également été incendiée, ainsi que des voitures et des poubelles. Pour le moment, l'enquête n'a conduit à aucune interpellation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne