Hérault : un pompier soupçonné d'avoir déclenché une série d'incendies a été mis en examen et écroué

Une pinède de l\'Hérault dévastée par les flammes en août 2017.
Une pinède de l'Hérault dévastée par les flammes en août 2017. (PASCAL GUYOT / AFP)

Le pompier pyromane agissait avec un complice. Ils encourent une lourde peine de réclusion.

Un pompier volontaire de l'Hérault et son complice présumé ont été mis en examen et placés en détention provisoire jeudi 2 août, rapporte  France Bleu Hérault. Les deux hommes, âgés de 27 et 29 ans, sont soupçonnés d'avoir intentionnellement allumé onze feux de végétation entre mars et juillet 2018, dans le secteur de Poussan et Loupian. Ils ont en partie reconnu les faits.

L'attrait pour les primes d'intervention ?

Manifestement fasciné par le feu, le pompier devrait être soumis à une expertise psychiatrique. A-t-il agi ainsi pour toucher des primes d'intervention ? Cela fait partie des points que les enquêteurs cherchent à éclaircir, le pompier ayant été appelé sur des incendies qu'il avait lui-même déclenchés. Son complice présumé n'aurait fait que le suivre, d'après les premiers éléments de l'enquête.

Une information judiciaire a été ouverte pour destruction ou dégradation de végétation par incendie dans des conditions de nature à exposer les personnes à un dommage corporel ou à créer un dommage irréversible à l'environnement. Il s'agit de faits de nature criminelle, selon le code pénal. Les peines peuvent aller jusqu'à quinze ans de réclusion et 150 000 euros d'amende.

Vous êtes à nouveau en ligne