Gard : l'émoi à Saint-Gilles durant l'hommage au pilote du Tracker décédé en intervention

FRANCE 3

Famille, amis et collègues ont rendu un dernier hommage dans la matinée du mardi 6 août à Franck Chesneau, le pilote du Tracker mort dimanche 4 août en voulant éteindre un feu d'origine criminelle. 

Mardi 6 août, dans la base d'aéronautique navale de Nîmes-Garons, dans le Gard, un dernier hommage est rendu à Franck Chesneau, aux pieds d'avions auxquels il avait dédié sa vie. Le cercueil du pilote est porté par ses compagnons de la sécurité civile. Une cérémonie en présence des pompiers du département, avec qui il avait lutté contre les flammes.

Christophe Castaner présent 

L'hommage est présidé par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Pendant son discours, sa voix s'étrangle quand il évoque la famille du pilote : "Rien, certainement, n’est plus difficile de comprendre que papa ne rentrera pas ce soir. Sur ce chemin je veux aussi que vous sachiez que la France n'oubliera jamais ceux qui sont tombés pour la servir, pour la protéger, pour la défendre", a -t-il déclaré, très ému. Une décoration posthume pour cet homme mort en combattant le feu aux commandes d'un Tracker de la sécurité civile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne