Eure : 1 440 hectares de terres cultivées et de forêts ont brûlé, une situation inédite pour le département

Feu de champs en Eure-et-Loir, le 25 juillet 2019
Feu de champs en Eure-et-Loir, le 25 juillet 2019 (MAXPPP)

Plus de 1 000 hectares de terres et de forêts ont brûlé jeudi dans l'Eure, notamment à cause de la chaleur et des moissons.

La situation est inédite pour le département : 1 440 hectares de terres cultivées et de forêts ont brûlé jeudi 25 juillet dans le département de l'Eure, a appris franceinfo auprès de la préfecture de l'Eure. Au total, le feu a pris sur 24 endroits différents, dû aux records de chaleur, mais aussi aux moissons, selon France Bleu Normandie.

La situation reste extrêmement tendue et le préfet de l'Eure a demandé des renforts de pompiers à d'autres départements. Certaines colonnes sont en route. Jeudi 25 juillet, vers 23h, 10 foyers étaient encore en cours de traitement sur 1 200 hectares.

Plus de 500 pompiers mobilisés

Au total, 524 pompiers sont mobilisés, dont 300 du Codis de l'Eure, appuyés par 224 renforts venus d'autres départements. Vingt-trois pompiers ont été légèrement blessés, victimes d'intoxications, de coups de chaleur ou de brûlures légères. Selon la préfecture, l'étendue des incendies est complètement inédite pour le département. Habituellement, 200 à 300 hectares brûlent chaque année. 

Des incendies se sont également déclenchés dans l'Eure-et-Loir, où plus de 1 000 hectares de champs ont été touchés et plus de 200 pompiers mobilisés, selon la préfecture.

Vous êtes à nouveau en ligne