EN IMAGES. Les gigantesques incendies en Australie ont tué au moins quatorze personnes depuis septembre

Les feux ont détruit plus d'un millier de maisons et dévoré environ 5,5 millions d'hectares.

L'Australie continue de s'embraser. Des milliers de personnes passent la nuit du Nouvel An 2020 sur des plages du sud-est de l'Australie où elles se sont réfugiées pour échapper aux incendies meurtriers. L'armée a été déployée afin de prêter main forte aux secours. Les incendies ont fait trois morts au cours des dernières 24 heures, cinq personnes sont également portées disparues.

Au total, les feux ont tué au moins quatorze personnes depuis septembre, détruit plus d'un millier de maisons et dévoré environ 5,5 millions d'hectares, soit une superficie supérieure à celle du Danemark ou des Pays-Bas. Les flammes ont atteint mardi 31 décembre des villes densément peuplées comme Batemans Bay, en Nouvelle-Galles du Sud, très fréquentée par les touristes durant l'été austral.

19
Un hélicoptère lutte contre le feu près de Bairnsdale, en Australie, le 31 décembre 2019. HANDOUT / STATE GOVERNMENT OF VICTORIA / AFP
29
Un ciel rouge à cause des incendies près de Nowra, en Australie, le 31 décembre 2019. SAEED KHAN / AFP
39
Des enfants jouent près de la ville de Bega, en Australie, où le feu fait rage, le 31 décembre 2019. SEAN DAVEY / AFP
49
Les dégâts causés par les incendies à Cobargo, en Australie, le 31 décembre 2019. SEAN DAVEY / AFP
59
Des pompiers luttent contre le feu près de Nowra, en Australie, le 31 décembre 2019. SAEED KHAN / AFP
69
Des flammes sortent d'une forêt près de Nowra, en Australie, le 31 décembre 2019. SAEED KHAN / AFP
79
Des pompiers luttent contre les incendies près de la ville de Nowra, en Australie, le 31 décembre 2019. SAEED KHAN / AFP
89
Des pompiers dans la ville de Bombala, en Australie, le 31 décembre 2019. SEAN DAVEY / AFP
99
Un hélicoptère déverse de l'eau pour tenter de lutter contre les flammes qui ravagent l'Australie, le 29 décembre 2019. HANDOUT / DEPARTMENT OF ENVIRONMENT, LAND,
Vous êtes à nouveau en ligne