Incendie en Gironde : 420 hectares de pinède partis en fumée

Les pompiers luttent contre un incendie de pinède, à Saint-Jean-d\'Illac (Gironde), le 24 juillet 2015.
Les pompiers luttent contre un incendie de pinède, à Saint-Jean-d'Illac (Gironde), le 24 juillet 2015. ( MAXPPP)

D'importants moyens sont toujours engagés. Les personnes évacuées ne peuvent toujours pas rentrer à leur domicile.

Les pompiers luttent contre le feu depuis plus de 24 heures en Gironde. Relancé par le vent, l'incendie de forêt déclenché vendredi vers 14h30 à Saint-Jean-d'Illac, a repris samedi 25 juillet en fin d'après-midi. Le feu avait pourtant été "stabilisé" à la mi-journée.

Au moins 420 hectares de pinède ont été détruits par l'incendie, selon le dernier bilan.  La cause de l'incendie n'est pas connue.

Quelque 150 foyers évacués samedi soir. Le maire de Pessac a indiqué que les habitants d'environ 150 habitations de Toctoucau, un quartier pavillonnaire excentré au sud-ouest de sa commune et situé à 20 km de Bordeaux, avaient été placés en pré-alerte dans l'après-midi, puis invités à quitter les lieux dans la soirée.

120 foyers avaient déjà été évacués la veille : 40 à Saint-Jean-d'Illac, et 80 sur la proche commune de Pessac. La plupart ont été relogés chez des proches, quelques dizaines de personnes dans un gymnase. Environ 80 patients d'un centre de soins psychiatriques légers, également évacués vendredi, ont été pris en charge au CHU de Bordeaux, et par un hôpital militaire de Villenave d'Ornon en banlieue bordelaise. Aucune habitation n'a été atteinte par le feu.

Quatre Canadair sont mobilisés. Certains viennent de Marignane (Bouches-du-Rhône). Un bombardier d'eau Dash est aussi réquistionné, selon la préfecture de Gironde. Entre 300 et 350 pompiers étaient mobilisés samedi en fin d'après-midi.

Vous êtes à nouveau en ligne