Incendies : le feu "fixé" à Bormes-les-Mimosas, les évacués peuvent rentrer chez eux

Un pompier lutte contre les flammes, le 26 juillet 2017, à Bormes-les-Mimosas (Var).
Un pompier lutte contre les flammes, le 26 juillet 2017, à Bormes-les-Mimosas (Var). (MAXPPP)

Pour la quatrième journée consécutive, les pompiers sont mobilisés sur de nombreux fronts de feux de forêt dans le Sud-Est.

La situation s'améliore sur le front des incendies dans le Var. Les pompiers du département ont annoncé, jeudi 27 juillet, que le feu à Bormes-les-Mimosas était "fixé" et que les 10 000 à 12 000 personnes qui avaient été évacuées pouvaient désormais regagner leur domicile "de manière séquencée". Plusieurs autres incendies dans le Sud-Est restent toutefois sous surveillance. 

>> Ce direct est terminé. Suivez la situation dans notre direct de vendredi

Feu "non maîtrisé" à Artigues, dans le Var. Si l'incendie de Bormes est fixé, ce n'est pas le cas de celui d'Artigues, dans le même département. "A Artigues, le feu est non maîtrisé avec une reprise importante du feu", indiquait la préfecture jeudi matin.

Deux adolescents en garde à vue dans les Bouches-du-Rhône. Des allumettes, des briquets et des jumelles ont été retrouvés dans le sac à dos des deux adolescents de 16 ans et 17 ans interpellés mercredi dans le cadre de l'enquête sur l'incendie de Martigues. Par ailleurs, une personne est toujours en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur l'incendie de Peynier, tandis que deux autres ont été relâchées.

Plus de 7 000 hectares de végétation déjà ravagés. Au total, 3 000 hectares sont partis en fumée dans le Var (Bormes-les-Mimosas, Artigues, La Croix-Valmer...). Près de 2 000 hectares de gros maquis ont flambé depuis lundi en Haute-Corse, où le feu est "stabilisé mais pas maîtrisé". Dans le Vaucluse, 1 300 hectares ont été parcourus par les flammes. Dans les Bouches-du-Rhône, près de 300 hectares ont été touchés à Martigues et Peynier. Ces derniers foyers sont désormais "maîtrisés".

Vous êtes à nouveau en ligne