DIRECT. Incendies dans le Var : le feu est "stabilisé", mais "non maîtrisé" à Artigues

Des flammes brûlent la végétation à Artigues (Var), le 27 juillet 2017.
Des flammes brûlent la végétation à Artigues (Var), le 27 juillet 2017. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Ce feu est le principal point chaud du département sur le front des incendies, vendredi matin.

L’incendie est désormais "stabilisé", mais toujours "non maîtrisé" à Artigues (Var), a assuré à franceinfo la préfecture du Var, vendredi 28 juillet. Cela veut dire que le feu n’évolue pas, mais qu’il existe des "zones de reprise" que les pompiers continuent de "noyer". Suivez la situation sur les incendies dans le Sud-Est dans notre direct.

1 700 hectares brûlés à Artigues. Ils sont 480 pompiers à rester mobilisés contre les flammes dans l'intérieur du Var, principal point chaud sur le front des incendies. Aucune maison n’a été endommagée. Aucune personne n'a été évacuée.

Fin des évacuations à Bormes-les-Mimosas. La commune du Var, où le feu est désormais "fixé", a annoncé, jeudi, en fin de journée, que les personnes évacuées pouvaient rentrer chez elles ou sur leur lieu de vacances. Seuls deux campings restaient fermés "jusqu'à nouvel ordre".

Des feux sous surveillance. Le feu de Biguglia (Haute-Corse) ne progressait plus jeudi, tout comme les incendies de Carro et Peynier (Bouches-du-Rhône), "maîtrisés" mais "sous surveillance active".

23h58 : Dans le Sud-Est, les feux de forêts ont complètement détruit un écosystème fragile. France 3 est allé constater les dégâts.

20h50 : Dans l'enquête sur les incendies dans les Bouches-du-Rhône, outre l'homme de 42 ans soupçonné d'avoir mis le feu à Peynier et mis en examen, deux jeunes hommes de 16 et 17 ans soupçonnés d'être à l'origine d'un incendie à Carro, près de Martigues, ils ont été placés sous le statut de témoin assisté.

20h49 : Un homme âgé de 42 ans, soupçonné d'avoir causé accidentellement un feu à Peynier (100 hectares brûlés), a été mis en examen pour incendie involontaire et placé sous contrôle judiciaire, annonce ce soir le parquet d'Aix-en-Provence.

19h49 : Le feu d'Artigues, dans le Var, est "enfin maîtrisé", selon France Bleu Provence. L'incendie, qui s'est déclaré lundi, a ravagé plus de 1700 hectares de forêt. Aucune maison n'a été endommagée, et personne n'a été évacué. Ce vendredi, 480 pompiers étaient mobilisés pour lutter contre les flammes.

16h39 : Une soixantaine de pompiers du Sdis 34 sont toujours mobilisés, ainsi que 15 camions, trois avions de la cellule aérienne départementale et un hélicoptère, en raison de la proximité des habitations.

16h23 : Un incendie a démarré en début d'après-midi dans la zone résidentielle de la Valsière, à Grabels, à dix kilomètres au nord de Montpellier (Hérault), signale France Bleu. Le feu est en régression depuis 15h30. Aucune habitation n'a été touchée, mais trois hectares de végétation basse ont été détruits.

12h47 : Après avoir été évacués pendant deux jours, les quelque 10 000 sinistrés de Bormes-les-Mimosas (Var) peuvent regagner leur lieu de villégiature. "On est sur le qui-vive, explique un touriste interrogé par franceinfo. On a fait les valises, tout est dans le coffre de la voiture. On est prêt à partir si l'incendie reprend."



ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

10h57 : Malveillance, accidents, mégots... Quelles sont les causes des incendies ? Les fameux mégots de cigarette mal éteints ne représentent qu'une petite partie du problème. Retrouvez notre infographie sur le sujet.

10h37 : Bonjour . Le Code pénal prévoit toute une gamme de peines en fonction des circonstances aggravantes liées à l'incendie. Les peines encourues vont d'un an d'emprisonnement et 15 000 € d'amende à la réclusion criminelle à perpétuité et 150 000 € d'amende (si le feu a causé la mort d'une personne).

10h37 : C'est un bon début mais que risquent-ils concrêtement ?

10h38 : Trois hommes vont être présentés à un juge ce matin en vue d'une mise en examen dans l'enquête sur des incendies destructeurs dans les Bouches-du-Rhône, annonce une source judiciaire. La justice soupçonne deux jeunes de 16 et 17 ans d'être à l'origine de l'incendie à Carro (163 hectares brûlés). Le troisième suspect, un homme de 42 ans, est soupçonné d'avoir causé un feu à Peynier (100 hectares brûlés).

10h19 : Trois hommes ont été présentés à un juge en vue d'une mise en examen après les incendies dans le Sud, selon une source judiciaire.

10h38 : Plus de 7 200 hectares sont partis en fumée dans le sud-est de la France et la Haute-Corse en seulement quatre jours. Le feu a laissé derrière lui des paysages de désolation. La preuve en images.



(JEAN-PAUL PELISSIER / REUTERS)



(JEAN-PAUL PELISSIER / REUTERS)

10h07 : Plusieurs incendies ont ravagé ces derniers jours le sud-est de la France et la Corse. D'après les enquêtes menées, plusieurs départs de feu seraient d'origine volontaire. "Dans les Bouches-du-Rhône, 25% des départs de feu sont de causes malveillantes"; affirme sur franceinfo Vincent Pastor, expert des sapeurs-pompiers SDIS 13.

07h38 : "Le jour d'après", titre Var Matin avec une photo de paysage lunaire à la suite des incendies dans le Var. Le feu de Bormes-les-Mimosas a finalement été "fixé" après avoir détruit 1 500 hectares de végétation, rappelle le quotidien.

07h28 : L'incendie est désormais "stabilisé", mais toujours "non maîtrisé" à Artigues, assure à franceinfo la préfecture du Var. Autrement dit, le feu n'évolue plus, mais il existe des "zones de reprise" que les pompiers continuent de "noyer". Ce matin, 480 soldats du feu restent mobilisés pour lutter contre les flammes.

07h01 : Après avoir été délaissé pendant des années, le chêne-liège, très présent dans la zone méditerranéenne, revient à la mode pour la fabrication de bouchons de bouteille de vin. Il offre aussi une résistance importante au passage du feu, un atout en période de gros incendies, comme l'explique à franceinfo une technicienne forestière.



(MAXPPP)

Vous êtes à nouveau en ligne