DIRECT. Incendie de Courchevel : "La piste criminelle est sérieusement examinée", annonce la procureure d'Albertville

Après un incendie qui a détruit un bâtiment tôt dimanche matin dans la station de ski et coûté la vie à deux personnes, les enquêteurs écartent la thèse de l'accident. 

La procureure de la République d'Albertville, Anne Gaches, a tenu une conférence de presse, vendredi 25 janvier, au sujet de l'incendie de Courchevel (Savoie) qui a fait deux morts dimanche dans la station de ski, et 25 blessés dont quatre graves. Les enquêteurs qui tentent de faire la lumière sur l'origine de l'incendie de Courchevel, penchent désormais clairement pour un acte criminel, a appris France Bleu Pays de Savoie jeudi, confirmant une information de LCI. 

La piste d'un accident écartée."La piste criminelle est sérieusement examinée", a expliqué Anne Gaches. Les multiples relevés scientifiques et les dizaines d'auditions semblent écarter la piste d'un feu accidentel. Rapidement, des témoignages ont fait état d'odeurs d'hydrocarbures sur les lieux la nuit de l'incendie."Des victimes, occupantes de l'hôtel Isba, ont senti une odeur d'essence juste avant l'incendie", a-t-elle détaillé. 

Altercations et menaces sur les lieux du drame. Quelques jours avant l'incendie, une altercation a eu lieu dans l'immeuble entre deux personnes, l'une menaçant de revenir "pour tour cramer". Une information confirmée à France Bleu Pays de Savoie de source proche du dossier, sans qu'un lien ne soit officiellement pour l'instant établi avec le drame. La procureure de la République de Courchevel indique qu'à ce stade de l'enquête, il n'y a pas d'éléments tangibles permettant d'identifier le ou les auteurs de cet incendie.

Vous êtes à nouveau en ligne