Charente-Maritime : l’incendie du zoo de La Palmyre est d’origine criminelle

Le feu s\'est déclaré dans un entrepôt de paille et de foin. 
Le feu s'est déclaré dans un entrepôt de paille et de foin.  (ZOO DE LA PALMYRE)

Un ancien salarié a reconnu être à l'origine de cet incendie qui a détruit un entrepôt du zoo.

L’incendie qui a touché vendredi 23 août le zoo de La Palmyre, près de Royan en Charente-Maritime, est d’origine criminelle, contrairement à ce que pensait la direction, rapporte France Bleu La Rochelle. Un ex-employé âgé d’une quarantaine d’années a été interpellé dans la journée. Cet homme qui a été licencié il y a 5 ans, a reconnu les faits.

Le suspect a été confondu grâce à son deux-roues visible sur la caméra de vidéosurveillance au moment de l’incendie qui s'est déclaré vers 3 heures du matin. Il a également reconnu avoir versé du liquide vaisselle dans la fontaine des flamants roses. Ses explications semblent floues et le parquet de La Rochelle a ordonné une expertise psychiatrique, avant sa convocation devant le tribunal.

Les animaux et les salariés sont indemnes

L’entrepôt de 200 m², qui abritait environ 20 tonnes de paille et de foin, a été détruit par les flammes. 34 pompiers ont été mobilisés et ont réussi à éteindre l'incendie avant qu'il ne se propage à un autre bâtiment et à une forêt à proximité, dans un contexte de forte sécheresse en cette fin d'été. Cinq camions et une grande échelle ont également été utilisés en renfort.

Aucun animal n'a été blessé dans l'incendie, et il n'y a pas de chômage technique pour les employés du parc. Le zoo a pu rouvrir normalement le jour même.

Une vingtaine de tonnes de paille et de foin ont brûlé.
Une vingtaine de tonnes de paille et de foin ont brûlé. (ZOO DE LA PALMYRE)

Vous êtes à nouveau en ligne