Canicule : des conditions difficiles pour les sapeurs-pompiers

FRANCE 2

L'épisode de fortes chaleurs qui touche le sud-est de la France rend la tâche des sapeurs-pompiers particulièrement compliquée. Sécheresse, vents violents, les départs d'incendies s'annoncent encore plus difficile à maîtriser dans les jours qui viennent.

Les conditions météorologiques n'arrangent rien. Au lendemain de l'incendie qui a violemment touché la ville d’Istres (Bouches-du-Rhône) le 1er août, le risque de départ de feu est toujours très important dans la région. Sur place, le journaliste Ambroise Bouleis analyse la situation : "Le sud-est est toujours en vigilance orange canicule : la chaleur n'arrange rien sur le front des incendies. Le problème auquel les pompiers font face, c'est un vent d'est, proche du sirocco (un vent saharien très chaud) qui vient assécher la végétation et provoquer une sécheresse record".

Le pire est-il à venir ?

Ces conditions rendent difficile la lutte contre les incendies : pour certains officiers des sapeurs-pompiers, le pire est encore à venir.Sur le terrain, comme c'est le cas chaque jour depuis le début de l'été, plusieurs centaines de sapeurs-pompiers veillent pour pouvoir intervenir sur le moindre départ de feu. En cette période de canicule, leur propagation est extrêmement rapide.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne