Brésil : des incendies "d'une intensité jamais vue" ravagent la région du Pantanal

Une photo prise le 29 octobre 2019 autour de la municipalité de Corumba montre l\'importance des incendies. 
Une photo prise le 29 octobre 2019 autour de la municipalité de Corumba montre l'importance des incendies.  (CHICO RIBEIRO / MATO GROSSO DO SUL STATE GOVERNM)

Trois municipalités sont particulièrement touchées dans cette immense plaine alluviale où s'est développé l'écotourisme.

Des incendies "d'une intensité jamais vue" font rage au Pantanal, région du centre du Brésil et plus grande zone humide de la planète, a annoncé le gouvernorat de l'Etat du Mato Grosso do Sul, jeudi 31 octobre. Les flammes "se propagent avec le vent et une végétation sèche (...). Des flammes puissantes et une fumée rougeâtre ont empêché la circulation sur [une] route mercredi", a affirmé une attachée de presse du Mato Grosso do Sul, estimant que la situation dans ce réservoir exceptionnel de biodiversité est "critique".

"Ils touchent plus de 50 000 hectares"

Trois municipalités sont particulièrement concernées dans cette immense plaine alluviale où s'est développé l'écotourisme. "Les incendies dans la région sont impressionnants, ils touchent plus de 50 000 hectares, et créent des difficultés logistiques", a déclaré après un survol le coordinateur du Centre national de gestion des risques, Paulo Barbosa de Souza, cité par le gouvernorat de cet Etat frontalier du Paraguay et de la Bolivie.

Selon des données satellitaires de l'Institut national de recherche spatiale (INPE), quelque 8 479 incendies ont été observés entre janvier et octobre cette année au Pantanal, le chiffre le plus élevé en 12 ans. Le seul mois d'octobre a enregistré 2 427 incendies, soit 20 fois plus que pour le mois d'octobre 2018. Il s'agit du pire mois depuis 17 ans en ce qui concerne le nombre d'incendies.

Vous êtes à nouveau en ligne