Auxerre : 500 voitures partent en fumée dans l'incendie d'une casse automobile

Près de 500 véhicules ont été détruits par l\'incendie qui a frappé une casse automobile à Auxerre (Yonne), le 27 juillet 2019.
Près de 500 véhicules ont été détruits par l'incendie qui a frappé une casse automobile à Auxerre (Yonne), le 27 juillet 2019. (FLORE CATALA / RADIO FRANCE)

Des mesures ont été mises en place pour éviter la pollution de l'Yonne, rapporte France Bleu Auxerre, dimanche.

Un incendie dans une casse automobile d'Auxerre (Yonne) a détruit près de 500 véhicules, sans faire de blessés, rapporte France Bleu Auxerre, dimanche 28 juillet. Le feu s'est déclaré vers 17h30 samedi dans la casse Casimir, située avenue Jean-Mermoz, au nord d'Auxerre. D'épais et impressionnants nuages de fumée noire se sont échappés du site. Ils ont surplombé pendant près d'une heure toute la ville, interpellant et inquiétant les passants. Le feu s'est propagé aux voitures empilées sur des racks de quatre étages.

Quelque 80 sapeurs-pompiers et une douzaine de véhicules ont été mobilisés afin de maîtriser les flammes. Ils restent vigilants face aux risques de pollution. Si les conséquences de l'épaisse colonne de fumée noire sur l'état de l'air sont négligeables, celles de l'écoulement des eaux d'extinction représentent un risque. Elles sont chargées d'hydrocarbures rejetées par les voitures brûlées. "Les contrôles et analyses sont en cours, menés par la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dreal). On devrait avoir les résultats en début de semaine prochaine. On se veut plutôt rassurant vis-à-vis de la population, pas d'inquiétude à avoir", assure Julia Capel-Dunn, directrice de cabinet du préfet de l'Yonne.

Les véhicules stockés n'étaient pas dépollués. On ne savait pas s'ils contenaient encore de l'essence, du diesel ou du GPL.Lieutenant Philippe Gouard
sapeur-pompier
à France Bleu Auxerre

Pour éviter que ces eaux ne se déversent dans l'Yonne située à proximité, "les pompiers ont installé un barrage flottant sur l'Yonne. Ils ont ensuite complètement bloqué la possibilité de déversement des eaux de récupération dans" la rivière, annonce Julia Capel-Dunn, dimanche sur franceinfo. Les évacuations d'eau par les bouches d'égout ont également été stoppées. "Ces eaux vont être pompées dès aujourd'hui ou demain matin par une entreprise spécialisée, mandatée par la casse Casimir, victime de l'incendie", assure la directrice de cabinet du préfet de l'Yonne.

Les pompiers ont constaté des irisations à la surface de l'Yonne, qui pourraient venir des hydrocarbures générées par l'incendie. Contactés dimanche matin par France Bleu Auxerre, les pompiers estiment qu'avec ces mesures, la pollution est minime. En tout, environ un quart du stock de la casse a été détruit par l'incendie. L'origine de l'incendie est encore inconnue.

Vous êtes à nouveau en ligne