Hauts-de-Seine : une vingtaine d'élèves pris de maux de tête et vomissements en raison de travaux dans l'école

Une école à Montrouge (Hauts-de-Seine). (Photo d\'illustration). 
Une école à Montrouge (Hauts-de-Seine). (Photo d'illustration).  (POUZET/SIPA)

Jeudi après-midi, 25 écoliers et deux enseignants ont été pris de maux de tête, vertiges et vomissements dans une école élémentaire de Montrouge (Hauts-de-Seine).

Dans l'après-midi du jeudi 8 décembre, 25 écoliers et deux enseignants ont été pris de maux de tête, vertiges et vomissements dans une école élémentaire de Montrouge (Hauts-de-Seine), s'est fait confirmer franceinfo auprès des pompiers. Ces derniers ont évacué les élèves et leurs instituteurs.

Trois classes étaient concernées. La thèse de l'intoxication alimentaire a tout de suite été écartée car les élèves n'ont pas tous mangé à la cantine. De plus, l'école est répartie en trois bâtiments et seuls les enfants et adultes d'un des bâtiments ont été concernés par ces malaises.

Aucun état n'est jugé inquiétant 

Certains se sont plaints d'une forte odeur de peinture. Selon la mairie, "ces malaises ont été constatés lors d'une intervention des ouvriers sur le chantier de cette école élémentaire, qui fait l'objet d'une importante réhabilitation en site occupé depuis l'été 2016".

Les premières analyses effectuées par les pompiers sur place n'ont rien révélé d'anormal mais des analyses complémentaires doivent être effectuées.

Les enfants et enseignants victimes de malaise ont été envoyés vers différents hôpitaux pour des examens complémentaires mais aucun n'était dans un état jugé inquiétant.

Suite à ces malaises et "par mesure de précaution", le maire de Montrouge a immédiatement décidé de suspendre le chantier, explique la mairie dans un communiqué. La mairie qui précise qu'elle "tiendra informée les familles des élèves et restera en étroite relation avec les parents des enfants touchés".