Haute-Garonne : quatre personnes interpellées après un viol collectif filmé et diffusé sur les réseaux sociaux

Carte de Balma (Haute-Garonne).
Carte de Balma (Haute-Garonne). (CAPTURE D'ECRAN / GOOGLE MAPS)

Près d'un mois après l'ouverture de l'enquête sur un viol collectif sur le parking d'une discothèque de Balma (Haute-Garonne), quatre personnes ont été interpellées mardi matin.

Quatre personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans l'enquête sur un viol collectif à Balma, dans la banlieue de Toulouse (Haute-Garonne), dont les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux, a appris France Bleu Toulouse mardi 16 octobre, confirmant une information de 20 minutes.

Des faits signalés par des internautes choqués

Le parquet de Toulouse avait ouvert une information judiciaire le 19 septembre dernier, après la diffusion d'une vidéo du viol d'une jeune fille de 19 ans par un groupe d'hommes, sur le parking d'une discothèque de Balma.

L'agression, filmée et diffusée sur Snapchat puis Twitter, avait été signalée à la police et à la plateforme Pharos du ministère de l'Intérieur par des internautes choqués.
                  

Vous êtes à nouveau en ligne