Gard : une enquête ouverte pour violences et séquestration, après la défenestration d'un jeune homme à Nîmes

Carte centrée sur Nimes (Gard). 
Carte centrée sur Nimes (Gard).  (GOOGLE MAPS)

La victime a été retrouvée au sol les mains liées. 

Une enquête a été ouverte pour violences et séquestration par le parquet de Nîmes (Gard) après la défenestration d'un jeune homme samedi 4 août, les mains attachées, indique France Bleu Gard Lozère.

Un jeune Nîmois de 20 ans est tombé du deuxième étage d'un immeuble samedi matin, aux alentours de 9h30. La victime, grièvement blessé, avait les poignets liés. Son pronostic vital n'est pas engagé. Le jeune homme a été transporté au CHU de Nîmes. 

Une enquête est ouverte

"La présence des liens autour des poignets ouvre la piste de l'intervention d'une tierce personne", a déclaré à France Bleu Gard Lozère le vice-procureur de Nîmes, Alexandre Rossi, qui s'est déplacé sur les lieux de l'accident. Une enquête a été ouverte pour violences et séquestration. 

Vous êtes à nouveau en ligne