Voir la vidéo
FRANCE 2

Attaque dans un lycée de Grasse : les avancées des enquêteurs

"Tout le travail des enquêteurs est désormais de vérifier les déclarations des adolescents" explique Matthieu Boisseau, envoyé spécial à Nice (Alpes-Maritimes) pour France 2. "Celle du tireur d'abord : était-il vraiment harcelé, ridiculisé comme il le dit par une dizaine d'élèves et plus particulièrement par deux d'entre eux? Le tireur affirme également qu'il voulait mener une action violente, une action de vengeance certes, mais pas forcément pour tuer. Cela reste évidemment à vérifier. D'ailleurs, l'enquête est ouverte pour tentative d'assassinat".

Deux jumeaux également en garde à vue

"Quant aux deux autres adolescents en garde à vue" poursuit le journaliste, "les frères jumeaux, le premier renvoie vers le second, en indiquant qu'il n'est pas l'ami du tireur, et le deuxième frère arrêté ce vendredi 17 mars à midi sera lui auditionné dès ce vendredi soir", ajoute Matthieu Boisseau. Que savait-il précisément de ce projet d'attaque? Il y aura des confrontations dès samedi 18 mars, les policiers vont entendre les autres élèves pour comprendre au mieux l'atmosphère de cette classe.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus