Fillette blessée à Brest : un enfant d'une dizaine d'années reconnaît avoir lancé le projectile

Brest (Finistère).
Brest (Finistère). (GOOGLE MAPS)

Un enfant d'une dizaine d'années a reconnu avoir lancé le projectile qui a grièvement blessé une fillette de 8 ans, le 4 septembre à Brest (Finistère).

Le projectile, lancé le 4 septembre dernier à Brest (Finistère) sur une fillette de 8 ans, a été lancé par un enfant d'une dizaine d'années. Selon France Bleu Breizh Izel qui l'annonce lundi 8 octobre, le petit garçon l'a avoué à sa mère, qui s'est présentée au commissariat.

La fillette, qui rentrait de l'école avec sa mère, s'était écroulée au sol, la tête en sang, dans le quartier de Bellevue. Après avoir identifié le projectile, un galet peint sur lequel se trouvait un ADN masculin, les policiers ont décidé de prélever l'ADN de toutes les personnes de sexe masculin vivant dans les tours environnantes. Plusieurs familles ont été identifiées pour être entendues par les enquêteurs.

Les aveux du petit garçon à sa mère

Deux jours avant d'être convoquée pour être entendue au commissariat, "une mère de famille effondrée" s'est présentée avec son fils, qui venait de lui avouer qu'il était l'auteur du jet de galet, annonce la sûreté départementale du Finistère dans un communiqué lundi 8 octobre.

Il s'agit d'"un enfant d’une dizaine d’années, en grande souffrance morale depuis son plus jeune âge, qui ne trouve comme réponse à toute contrariété que la violence qu’elle manifeste envers les autres ou envers des objets à sa portée", ajoute la police, qui précise que le 4 septembre, l'enfant avait reçu "une punition au collège" et qu'il a lancé le galet par la baie vitrée ouverte "sans intention d’atteindre ou de blesser qui que ce soit, mais avec les conséquences dramatiques que l’on connaît". La fillette est toujours hospitalisée, indique France Bleu Breizh Izel.

Vous êtes à nouveau en ligne