Ils s’interrogent sur la fiabilité du réseau de gaz parisien

Trois jours après l'explosion au gaz de la rue de Trévise à Paris, les voix s'élèvent quant à la vétusté du réseau GRDF. La catastrophe a fait quatre morts dont deux pompiers en intervention. 

La violente explosion de gaz survenue ce samedi rue de Trévise dans le 9e arrondissement de Paris pose le doute quant à la qualité du réseau GRDF. La catastrophe était-elle évitable ? C'est la polémique qui anime élus de Paris et syndicats du principal fournisseur d'énergie. 

Inquiétude des parisiens

Dans la capitale, le réseau date de plus d'un siècle. Il fait l'objet d'une surveillance constante et minutieuse mais les syndicats de GRDF pointent des défaillances inquiétantes.   

Toutes les remontées d'argent vont en priorité aux actionnaires et absolument pas à la rénovation du réseau, aujourd'hui on a une cinquantaine de fuites de gaz à Paris qui sont sous surveillance mais pas traitées.

Hervé Chesnel

secrétaire CGT du CE Ile-de- France de GRDF

Du côté des élus parisiens, la demande est claire : rassurer au maximum les parisiens et rénover le réseau. 

On souhaite avoir une meilleure information des parisiennes et des parisiens sur l'état d'avancement du renouvellement du réseau et sur les zones à risque. 

Alexandre Vespérini

conseiller de Paris (DVD) commission de contrôle du gaz

GRDF, le fournisseur privé assure qu'il participera en toute transparence à l'enquête. 

Vous êtes à nouveau en ligne