Explosion à Paris : les pompiers sous le choc

FRANCE 2

Après le décès de deux pompiers de 27 et 28 ans dans l'explosion au gaz survenue à Paris samedi 12 janvier, toute la profession est en deuil.

Ils n'avaient même pas 30 ans. Le caporal Nathanaël Josselin était le père d'un enfant de 4 ans, un passionné par son métier au point qu'il continuait de servir en tant que volontaire sur ses jours de repos dans son village de Brienon-sur-Armançon dans l'Yonne. La caserne est aujourd'hui en deuil. Réussir à intégrer les sapeurs-pompiers de Paris était un aboutissement pour le caporal

102 pompiers morts en service en 10 ans

Le caporal-chef Simon Cartannaz était le premier à entrer dans l'immeuble rue de Trévise à Paris. Quand il n'était pas de garde dans la capitale, il habitait un petit village de Savoie à Entremont-le-Vieux. Ses proches parlent de quelqu'un de très engagé. Le décès des ces sapeurs-pompiers a suscité une immense tristesse dans la profession. Plusieurs rassemblements ont été organisés dans les casernes de France. En 10 ans, 102 pompiers sont morts en service.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne