Trois complices présumés du braqueur Redoine Faïd pendant sa cavale mis en examen et écroués

Un portrait dessiné de Redoine Faïd, durant son procès devant la cour d\'assises de Paris, le 27 février 2018.
Un portrait dessiné de Redoine Faïd, durant son procès devant la cour d'assises de Paris, le 27 février 2018. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)

Ils sont notamment poursuivis pour "association de malfaiteurs".

Trois complices présumés du braqueur Redoine Faïd pendant sa cavale, qui étaient en garde à vue depuis mercredi, ont été mis en examen et placés en détention provisoire dimanche 7 octobre dans la soirée, indique France 2 de source judiciaire. Les trois suspects sont poursuivis notamment pour association de malfaiteurs. Les quatre autres personnes interpellées lors de l'arrestation du braqueurs avaient été directement placées en détention, car visées par un mandat d'arrêt.

Redoine Faid avait été arrêté mercredi 3 octobre à l'aube. Un long travail de surveillance téléphonique avait permis de le localiser une de ses complices à Creil. Un soir, elle prend dans sa voiture une personne en burqa qui avait l'air d'être un homme. Mercredi 3 octobre, à l'aube, les forces de l'ordre sont présentes en masse. Elles enfoncent la porte à 4h20 et découvrent Redoine Faïd en pyjama, qui a battu son record de durée en cavale.

Vous êtes à nouveau en ligne