Redoine Faïd, incarcéré à Vendin-le-Vieil, a entamé une grève de la faim

Le portrait de Redoine Faïd, le 27 février 2018 lors de son procès, à Paris.
Le portrait de Redoine Faïd, le 27 février 2018 lors de son procès, à Paris. (BENOIT PEYRUCQ / AFP)

Le braqueur, incarcéré à la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), justifie sa grève de la faim dans une lettre. Il dénonce l'incarcération de sa logeuse et de sa famille.

Redoine Faïd, incarcéré à la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), a entamé une grève de la faim, a appris franceinfo le 8 octobre de source proche du dossier, confirmant une information de La Voix du Nord.

"La prison n'est pas pour eux"

Dans une lettre de plusieurs pages envoyée au magistrat instructeur, Redoine Faïd explique son geste. Selon lui, l'incarcération de sa logeuse et de sa famille n'est pas justifiée. "La prison n'est pas pour eux", écrit-il selon une source proche du dossier contactée par franceinfo.

En fuite après son évasion de la prison de Réau en Seine-et-Marne le 1er juillet, Redoine Faïd a été interpellé mercredi dernier à Creil dans l'Oise. Le braqueur a ensuite été incarcéré à Vendin-le-Vieil, l'une des prisons les plus sécurisées de France.

Vous êtes à nouveau en ligne