Jeux clandestins, proxénétisme... Le nouveau visage du crime organisé

FRANCE 2

Dans un rapport publié jeudi 4 juillet, le service de renseignement criminel dresse les nouvelles tendances du crime organisé. Le braquage à l'ancienne n'est plus à la mode, contrairement au proxénétisme et aux jeux clandestins.

La traque de Redoine Faïd, évadé par hélicoptère de la prison de Réau (Seine-et-Marne), est sans doute l'arrestation la plus marquante de 2018, après 94 jours de cavale. Sur l'année 2018, la brigade nationale de recherche des fugitifs a procédé à 45 interpellations. Autre leçon du rapport du service de renseignement criminel : les jeunes victimes de la prostitution dans les cités sont de plus en plus nombreuses. Elles sont souvent recrutées sur les réseaux sociaux ou volontaires dans un premier temps. Le phénomène est préoccupant pour le service de renseignement criminel, avec 120 affaires en 2018 (+40% en un an).

Augmentation des règlements de compte

Autre phénomène : les vendettas gagnent du terrain sur l'Hexagone. En 2018, 77 règlements de compte ont fait 106 victimes, dont 54 morts. Un phénomène souvent lié au trafic de stupéfiants ou la volonté de contrôler une cité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne