Evasion de Rédoine Faid : les gardes à vue du pilote d'hélicoptère, de son épouse et de sa belle-fille ont été levées

L\'hélicoptère retrouvé à Gonesse près de Paris après l\'évasion de Redoine Faïd, le 1er juillet. 
L'hélicoptère retrouvé à Gonesse près de Paris après l'évasion de Redoine Faïd, le 1er juillet.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Aucune charge n'a été retenue contre elles. 

Les gardes à vue du pilote d'hélicoptère, de son épouse et de sa belle-fille ont été levées, mercredi 17 avril dans la soirée, a appris franceinfo de source judiciaire. Les trois personnes étaient entendues depuis lundi dans le cadre de l'information judiciaire ouverte à la suite de l'évasion de Rédoine Faid en juillet dernier. Ils ont tous les trois été remis en liberté, sans charge retenue contre elles.

Le pilote avait été abandonné près du Bourget

Après la spectaculaire évasion depuis la prison de Réau en Seine-et-Marne de Redoine Faïd, ce pilote d'hélicoptère expérimenté avait raconté avoir pris deux clients en charge. Ils l'auraient alors menacé et contraint à participer à l'évasion. Le pilote avait effectué un atterrissage à haut risque dans la cour d'honneur de la prison. Une fois Redoine Faïd à bord, Stéphane Buy avait été abandonné près du Bourget en Seine-Saint-Denis et la cabine de l'hélicoptère avait été incendiée. Les hommes du commando et le fugitif avaient ensuite pris la fuite en voiture.

Vous êtes à nouveau en ligne