Arrestation de Redoine Faïd : retour sur une traque de trois mois

FRANCE 2

Le braqueur multirécidiviste de 46 ans a été arrêté mercredi 3 octobre, trois mois après sa spectaculaire évasion de la maison d'arrêt de Réau, en Seine-et-Marne.

Redoine Faïd a été arrêté mercredi 3 octobre à 4h30 du matin à Creil (Oise), trois mois après sa spectaculaire évasion de la maison d'arrêt de Réau (Seine-et-Marne). Le 1er juillet dernier, le braqueur multirécidiviste s'évade par hélicoptère. Ce jour-là, un commando armé prend en otage le pilote d'un hélicoptère pour l'obliger à se poser dans la cour d'honneur de la maison d'arrêt, au moment où Redoine Faïd est au parloir. Une évasion spectaculaire. L'hélicoptère est retrouvé, mais Redoine Faïd est introuvable. Sa traque va durer 93 jours.

De nombreux indices

La trace du braqueur est retrouvée le 24 juillet à Sarcelles, dans le Val-d'Oise. Faïd et son frère forcent un contrôle de gendarmerie et abandonnent leur véhicule dans le parking d'un centre commercial, avec à son bord des explosifs factices. Les deux fugitifs laissent aussi derrière eux de nombreux indices qui vont les trahir jusqu'à l'arrestation du mercredi 3 octobre. À Réau, Redoine Faïd, 46 ans, purgeait une peine de 25 ans de prison à la suite du meurtre d'une policière.


En mai 2010, après l'échec d'une attaque de fourgon blindé et une course-poursuite avec la police à Villiers-sur-Marne, Aurélie Fouquet est abattue. Faïd est arrêté. Celui qui est surnommé "le roi de l'évasion" avait déjà, en 2013, réussi à sortir de la prison de Lille-Sequedin en 15 minutes, après s'être servi de quatre surveillants comme boucliers humains. Sa cavale avait duré six semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne