Epinay : une enquête ouverte après le décès d'un enfant à l'hôpital

(L'enfant est décédé dimanche à l'hôpital Delafontaine en Seine-Saint-Denis ©Maxppp)

Zacharie, 10 ans, est décédé dimanche à l'hôpital Delafontaine en Seine-Saint-Denis, après qu'une appendicite lui ait été diagnostiquée. Sa mère raconte qu'elle a passé la nuit à appeler les secours, qui ne sont jamais venus. Une information judiciaire vient d'être ouverte.

C’est une nuit terrible d’attente pour une famille d'un quartier sensible d’Epinay-sur-seine, en Seine-saint-denis que raconte Monique à nos confrères de France Bleu 107.1 confirmant une information révélée par le journal Le Parisien.  Son fils, Zacharie, a été pris de maux de ventre violents vendredi dernier. Ce jour-là, le médecin de quartier diagnostique une gastro-entérite, mais les médicaments n’y font rien. Dans la nuit de samedi à dimanche, l’état de santé de Zacharie s’aggrave.

Ne possédant pas de voiture, les parents décident à deux heures du matin d’appeler les pompiers et le Samu, qui conseillent de se rendre à l’hôpital mais refusent de se déplacer, selon Monique. En dernier recours, elle appelle un taxi, qui ne veut pas non plus venir.

"Il n'y a pas l'hôpital qui a tué mon fils, il y a le Samu aussi" (la mère de Zacharie)

Les pompiers interviennent aisément dans ce quartier là, ou même le Samu ” s’étonne le maire d’Epinay-sur-seine, Hervé Chevreau. “Nombreux sont les taxis qui habitent le quartier d’Orgemont  et qui prennent aussi en charge les habitants de ce quartier .”

Une grave maladie cardiaque détectée 

La mère de Zacharie arrive tout de même à intercepter un taxi dans la rue et la famille arrive à 5h30 à l’hôpital Delafontaine. Les médecins diagnostiquent alors une appendicite, mais l’enfant décède vers 9h00 du matin avant de rentrer au bloc opératoire. Après autopsie, les médecins auraient détecté une grave maladie cardiaque à l’enfant et estimé qu’il n’aurait pas pu être sauvé.

Les résultats de l’enquête menée par l’hôpital seront connus dans deux ou trois semaines mais d’ici là les parents de Zacharie ont décidé de porter plainte. Ce jeudi,  le parquet de Bobigny a ouvert une information judiciaire pour homicides involontaires et il a requis une autopsie pour déterminer les causes exactes de la mort de l'enfant. 

"J'en veux au système" (la mère de Zacharie)
--'--
--'--
Vous êtes à nouveau en ligne