Légion d'honneur : l'institutrice d'Albi parmi les décorés du 14 juillet

Fabienne Terral-Calmès, l\'enseignante tuée par une mère d\'élève à Albi, a été décorée de la Légion d\'Honneur à titre posthume, le 13 juillet 2014.
Fabienne Terral-Calmès, l'enseignante tuée par une mère d'élève à Albi, a été décorée de la Légion d'Honneur à titre posthume, le 13 juillet 2014. (MAXPPP)

L'enseignante a reçu l'insigne de chevalier de la Légion d'honneur, à titre posthume. 

Elle figure aux côtés de l'écrivain Jean d'Ormesson, l'ancien ministre Jean-Louis Borloo ou encore du présentateur sportif Gérard Holtz. L'institutrice Fabienne Terral-Calmès, poignardée à mort début juillet à Albi par une mère d'élève, figure parmi les décorés de la promotion du 14 juillet de la Légion d'honneur, rapporte le Journal officiel du dimanche 13 juillet. 

Fabienne Terral-Calmès est faite chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume. Cette nomination est accordée "à titre exceptionnel" en vertu d'un article qui permet de nommer "des personnes tuées ou blessés dans l'accomplissement de leur devoir et qui sont reconnues dignes de recevoir cette distinction", selon un communiqué de la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur.

Alain Carpentier, Elkabbach, Borloo parmi les promus

La promotion du 14 juillet de la Légion d'honneur comporte par ailleurs 560 décorés, dont 457 chevaliers, 73 officiers, 22 commandeurs, cinq grands officiers et trois grand'croix. 

L'infirmière militaire Geneviève de Galard, surnommée "l'ange de Diên Biên Phù", et l'écrivain Jean d'Ormesson font partie des trois Grand'croix de cette promotion. Le concepteur du coeur artificiel Carmat, le Pr Alain Carpentier et l'ancienne présidente de l'Observatoire national de la pauvreté Marie-Thérèse Join-Lambert sont eux élevés à la dignité de grand officier.

Dans le monde de la culture et de la communication, le journaliste Jean-Pierre Elkabbach est promu commandeur et le journaliste sportif Gérard Holtz est nommé chevalier. Parmi les personnalités politiques, l'ancien président de l'UDI et ex-ministre Jean-Louis Borloo, qui s'est retiré de la vie politique pour raisons de santé, est nommé chevalier.

Vous êtes à nouveau en ligne