Alerte enlèvement : levée du dispositif malgré la disparition du petit Vicente

France 3

Le petit Vicente enlevé ce mercredi 29 au soir par son père dans un camp de gens de voyages de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) n'a toujours pas été retrouvé. Cet homme, un détenu en fuite, est considéré comme dangereux. L'alerte enlèvement a pourtant été levée.

L'alerte enlèvement a été levée, et pourtant le petit Vicente Lopez, cinq ans, n'a toujours pas été retrouvé. C'est son père, Jason Lopez, un homme de 28 ans appartenant à la communauté des gens du voyage, qui l'a kidnappé. Plus de 800 appels ont été reçus par les enquêteurs en 24 heures. Mais ce jeudi 30 mars au soir, le procureur a décidé de mettre fin au dispositif.

Un dispositif désormais inopportun

"Conserver un dispositif qui mobilise des moyens très importants et une plateforme téléphonique pour recueillir des appels qui sont susceptibles de ne plus servir de manière très utile ne paraissait plus opportun", a jugé Éric Maillaud, le procureur de la République de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). L'enlèvement a eu lieu ce mercredi 29 mars dans un camp de gens du voyage de Clermont-Ferrand où vivait l'ex-compagne de Jason Lopez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne