Mamoudou ou Mamadou Gassama : comment se prénomme le "Spiderman" qui a sauvé un enfant à Paris ?

Mamoudou Gassama, le 26 mai 2018, à Bamako (Mali), lors de sa rencontre avec le président malien. 
Mamoudou Gassama, le 26 mai 2018, à Bamako (Mali), lors de sa rencontre avec le président malien.  (MICHELE CATTANI / AFP)

"Mamoudou" est la prononciation de son prénom par ses proches.

Il est devenu célèbre en tant que Mamoudou Gassama. Mais le jeune migrant malien qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble à Paris fin mai, se prénomme officiellement Mamadou.

Comme l'indiquait Libération dans le portrait que le quotidien faisait du jeune héros, le prénom de celui que les réseaux sociaux ont surnommé "Spiderman" est orthographié "Mamadou" sur ses papiers d'identité, mais il est prononcé "Mamoudou" par ses proches. "Son prénom a toujours été Mamadou", confirme à franceinfo, samedi 23 juin, Djeneba Keita, l'adjointe au maire PCF de Montreuil (Seine-Saint-Denis) devenue une sorte d'attachée de presse du jeune héros. Mais, indique-t-elle, "la prononciation dans son village est Mamoudou"

"Tout le monde au foyer a dit Mamoudou"

Quand les policiers ont cherché à connaître l'identité du sauveteur, poursuit l'élue, "tout le monde au foyer [de travailleurs] a dit Mamoudou et tous les médias ont repris comme ça". Mais "quand la police a vérifié ses papiers italiens" – ceux donnés par les autorités italiennes au migrant à son arrivée en Europe en 2013 après sa seconde tentative de traversée de la Méditerranéee – "et son acte de naissance", "c'était bien écrit Mamadou", précise Djeneba Keita. "Dès le début, on a rectifié", assure l'adjointe, qui n'a manifestement pas été entendue. 

Et c'est donc en tant que Mamoudou Gassama que les Français ont vu le sans papiers décoré de la médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris, la plus haute distinction de la capitale, mais aussi reçu à l'Elysée par Emmanuel Macron qui lui a promis la régularisation de sa situation, avant une prochaine naturalisation.

C'est aussi sous son vrai prénom que l'ambassade des Etats-Unis en France a salué le jeune homme lorsqu'il a été accueilli avant de s'envoler pour Los Angeles où il doit recevoir un Bet Award pour son geste. 

Vous êtes à nouveau en ligne