Mamoudou Gassama, qui avait sauvé un enfant en escaladant un immeuble, a reçu son décret de naturalisation

Mamoudou Gassama arrivant à une rencontre avec le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, le 18 juin 2018 à Bamako.
Mamoudou Gassama arrivant à une rencontre avec le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, le 18 juin 2018 à Bamako. (MICHELE CATTANI / AFP)

Il lui a été remis à la préfecture de Seine-Saint-Denis, cinq mois et demi après son acte héroïque, et un peu plus d'un an après son arrivée en France.

C'était la dernière étape symbolique pour qu'il devienne Français. Mamoudou Gassama a reçu son décret de naturalisation, mardi 6 novembre, lors d'une cérémonie à Bobigny raconte Le Monde, qui était présent à la préfecture de Seine-Saint-Denis. Cette naturalisation lui avait été promise par l'Elysée en mai, après son acte héroïque pour sauver un enfant de 4 ans suspendu à un balcon au 4e étage, au-dessus du vide.

Le décret de naturalisation de Mamoudou Gassama, né au Mali et sans papiers au moment des faits, était déjà paru au Journal officiel le 12 septembre. Mardi, le préfet de Seine-Saint-Denis lui a remis le document qui concrétise sa nouvelle citoyenneté française, lors d'une cérémonie où il été mêlé à 59 autres habitants du département naturalisés comme lui. L'ambassadeur du Mali était présent, rapporte Le Monde.

Mamoudou Gassama était arrivé en France en septembre 2017, six ans après avoir quitté le Mali, après plusieurs années en Libye, deux tentatives de traversée de la Méditerranée et trois ans en Italie. Le jeune homme de 22 ans devait commencer en novembre une formation au sein des sapeurs-pompiers de Paris : Le Monde explique qu'il devrait y débuter un service civique de dix mois en janvier prochain.

Vous êtes à nouveau en ligne