Drame familial en Savoie : le fils mis en examen et écroué

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le parquet a mis en examen pour "assassinats" le jeune homme suspecté d'avoir commis le meurtre de Bozel, en Savoie, jeudi. Le suspect a été incarcéré dans la nuit de samedi à dimanche. L'une des victimes, le frère du suspect, qui avait été grièvement blessé, est décédé à l'hôpital vendredi.

Un troisième décès dans le cadre du drame familial survenu
jeudi
à Bozel (Savoie) : le frère du suspect, qui avait été grièvement blessé
lors des faits, est décédé vendredi à l'hôpital, selon le parquet de Chambéry. Le
suspect est accusé d'avoir également assassiné par balles son père, et son plus
jeune frère, âgé de 8 ans, au domicile familial.

On a appris dimanche matin que le suspect, âgé de 24 ans, a été mis en examen pour "assassinats" dans la nuit de samedi à dimanche, avant d'être écroué. Par ailleurs, le maire de Bozel a indiqué que les obsèques des trois victimes auront lieu mercredi.

Le suspect n'est "pas irresponsable" de ses actes

La piste du
meurtre avec préméditation est donc confirmée : "Il semble plausible d'imaginer qu'il y a eu préméditation" , car les membres de la famille ont été retrouvés dans des pièces différentes de la maison, selon le vice-procureur de la République de Chambéry, Pierre Filliard. Le suspect, qui "comporte des perturbations psychologiques importantes" , aurait également tenté de s'en prendre à sa mère, qui est parvenue à s'enfuir pour alerter les secours.

Pour l'heure, le mis en cause ne parvient pas à expliquer ses actes. Selon le vice-procureur, "il déclare avoir des souvenirs partiels et ne fournit aucune explication concrète" . Le suspect a rencontré un psychiatre, qui a estimé qu'il n'était pas irresponsable de ses actes, excluant donc une hospitalisation. Le psychiatre devra le rencontrer à nouveau, "à distance des faits" .

 

Vous êtes à nouveau en ligne