Affaire Steve : la colère et des questions après la découverte de son corps

France 3

À Nantes (Loire-Atlantique), la colère ne retombe pas. Le corps de Steve Maia Caniço a été identifié cinq semaines après sa disparition dans la Loire et une intervention de police controversée. Le gouvernement promet de faire toute la lumière sur ce drame, mais pour l'instant, les questions restent nombreuses.

24 heures après la découverte du corps de Steve Maia Caniço, à Nantes (Loire-Atlantique), près de la Loire, une centaine de personnes, des proches comme des inconnus sont venus se recueillir à sa mémoire. L'animateur périscolaire de 24 ans était porté disparu depuis 39 jours. Il avait été vu pour la dernière fois lors de la Fête de la musique sur un quai à Nantes, où un concert a lieu chaque année.

Il s'agit d'une "affaire d'État"

À 4 heures du matin, la police intervient pour y mettre fin. Aveuglés par un nuage de gaz lacrymogène, des participants tombent dans la Loire. 14 personnes sont repêchées par les secours, mais pas Steve Maia Caniço. Lui, ne savait pas nager. Mardi 30 juillet, l'IGPN dédouane les policiers, mais des questions restent en suspens. Pourquoi avoir rendu public son rapport seulement deux semaines après sa remise au ministre de l'Intérieur et pourquoi les policiers ont-ils continué à faire usage de grenades lacrymogènes alors qu'ils avaient reçu l'ordre d'arrêter. Pour l'avocate de sa famille, Maître Cécile de Oliveira, il s'agit déjà d'une affaire d'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne