Nordahl Lelandais de retour en prison après une garde à vue pour agression sexuelle sur une cousine

Nordahl Lelandais sur une photo publiée sur son compte Facebook.
Nordahl Lelandais sur une photo publiée sur son compte Facebook. (FACEBOOK)

Selon l'adolescente de 17 ans, le meurtrier présumé de Maëlys et Arthur Noyer, lui aurait touché les fesses et la poitrine en mars 2017, lors de l'enterrement de son père. La jeune fille l'aurait repoussé et il l'aurait menacée de mort.

Nordahl Lelandais a été extrait de sa cellule vendredi 7 février au matin pour être entendu par les gendarmes dans une affaire d'agression sexuelle, a appris franceinfo de source proche de l'enquête. Sa cousine l'accuse de l'avoir agressé en 2017. Il a été ramené dans sa cellule de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) après avoir été placé en garde à vue pendant quatre heures, rapporte France Bleu Isère

Le meurtrier présumé de Maëlys et Arthur Noyer a été placé en garde à vue dans l'Est de la France vendredi 7 février dans la matinée après une plainte de sa cousine, âgée aujourd'hui de 17 ans. Selon elle, il lui aurait touché les fesses et la poitrine en mars 2017, lors de l'enterrement de son père. La jeune fille l'aurait repoussé et tenté de rejoindre sa famille. Nordahl Lelandais l'aurait alors menacé de mort, toujours selon les déclarations de l'adolescente.

Nordahl Lelandais a déjà été mis en examen pour agression sexuelle sur deux cousines, dont l'une est aussi sa filleule. Il est aussi mis en examen pour le meurtre de Maëlys De Araujo en août 2017, ainsi que pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer en avril de la même année.

Vous êtes à nouveau en ligne