Nordahl Lelandais : des anciens dossiers ressurgissent

Principal suspect dans la disparition de la petite Maëlys, Nordahl Lelandais est mis en examen depuis hier, mercredi 20 décembre, pour "des faits d'assassinat" dans l'affaire de la disparition d’un militaire. D’autres affaires non-résolues vont aussi être relancées.

L’énigme reste entière. Nordahl Lelandais est désormais mis en examen pour assassinat dans deux affaires, celle de la petite Maëlys, et celle d’Arthur Noyer, caporal du 13e bataillon de Chasseurs alpins, âgé de 23 ans et disparu depuis le 12 avril 201​7. Enquêteurs et magistrats se demandent désormais, si le suspect ne pourrait pas être lié à d’autres cas similaires dans la région.

Lelandais, tueur en série ?

De nombreux cas de disparitions en Savoie devraient donc être relancés. Celui d’Ahmed Hamadou, un homme de 45 ans disparu lors d’un festival de musique en 2012 au Fort de Tamié, qui connaissait Lelandais. Celui de Jean-Christophe Morin, 23 ans, disparu dans ce même festival, mais un an plus tôt. Les grands parents d’Adrien Fiorello, disparu il y a 7 ans à quelques kilomètres du domicile du suspect, ont eux aussi demandé la réouverture de l’enquête. Tout comme les parents de la petite Estelle Mouzin, disparue en 2003 en Seine-et-Marne. La possibilité que Nordahl Lelandais soit un tueur en série gagne de plus en plus de crédibilité.

Vous êtes à nouveau en ligne