Mort de Maëlys : des révélations lors de la reconstitution

Cette vidéo n'est plus disponible

Nordahl Lelandais, le principal suspect dans l'enquête sur la mort de Maëlys, a conduit les enquêteurs sur un parking de supermarché lors de la première reconstitution du meurtre ce lundi 24 septembre. Un lieu qui n'avait pas été dévoilé par le suspect au cours de l'enquête.

Dans la nuit du 24 au 25 septembre, les enquêteurs ont procédé à la première reconstitution de l'affaire Maëlys. Les enquêteurs ont utilisé la voiture de Nordahl Lelandais, le principal suspect, utilisée il y a un an. La voiture est conduite par un gendarme. À ses côtés, un mannequin représentant Maëlys a été placé. La première étape de la reconstitution se déroule dans la salle polyvalente où avait lieu la fête de mariage. Nordahl Lelandais arrive, encadré par une escorte impressionnante, suivi des parents de Maëlys.

Une reconstitution sous haute surveillance

Près de 200 gendarmes et un hélicoptère sont mobilisés pour garantir la sécurité de la soirée. "Notre objectif est d'assurer la sérénité des familles. C'est un moment important. Il faut que les familles puissent se concentrer tout au long de la soirée", explique le colonel Yves Marzin, commandant du groupement de gendarmerie de l'Isère. Le convoi se dirige ensuite vers Domessin (Savoie), en direction du domicile des parents de Nordahl Lelandais. Sur le chemin, les enquêteurs s'arrêtent longuement sur un parking d'hypermarché, un endroit dont il n'avait jamais été question jusque-là. Enfin, le convoi s'est enfoncé dans le massif de la Chartreuse. C'est là-bas que le principal suspect s'est débarrassé du corps de Maëlys, en le jetant dans un ravin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne