Meurtre de Maëlys : Chambéry se recueille après les aveux de Nordahl Lelandais

FRANCE 2

Après les aveux de Nordahl Lelandais, les opérations de recherche engagées pour retrouver les restes de Maëlys sont désormais terminées, mais l'enquête se poursuit. 

48 heures se sont écoulées depuis les aveux de Nordahl Lelandais, mais l'émotion reste vive à Pont-de-Beauvoisin (Isère), où la petite Maëlys, tuée en août dernier, avait disparu. Un moment de recueillement est organisé samedi 17 février, avec l'accord de la mairie de Chambéry. "Il y a beaucoup de monde à venir se recueillir devant la salle de fêtes depuis 48 heures, et puis il y a eu aussi beaucoup de monde en septembre dernier à venir participer à des recherches dites citoyennes (...) pour tenter de retrouver une trace de la fillette. Depuis six mois les réseaux sociaux sont également très actifs, avec beaucoup de groupes qui se sont créés. C'est d'ailleurs l'un d'entre eux qui est à l'origine du rassemblement demain à Chambéry à 14 heures", rapporte Étienne Prigent en direct depuis Pont-de-Beauvoisin .

Déterminer les causes de la mort

"La famille de Maëlys précise qu'elle ne sera pas partie prenante de ce rassemblement", poursuit le journaliste. Quant à l'enquête, "les restes du corps de la fillette, les vêtements et la sandale retrouvés ont été transférés à Pontoise (Oise), à l'Institut de recherche criminelle", afin de tenter de déterminer les causes de la mort de la petite fille, précise Étienne Prigent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne