Meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais a reconnu avoir pris en stop le caporal

Cette vidéo n'est plus disponible

Celui qui a déjà avoué avoir tué la petite Maëlys est également mis en examen pour l'assassinat du caporal Noyer. Il vient de reconnaître avoir pris en stop le jeune homme la nuit de sa disparition.

Petit à petit, Nordahl Lelandais distille des bribes d'informations sur l'affaire Arthur Noyer. Le 5 février devant le juge, il a reconnu l'avoir pris en stop le soir de sa disparition, mais il affirme qu'il l'avait déposé un peu plus loin. C'est la première fois que Nordahl Lelandais reconnaît avoir eu un contact avec la caporal de 23 ans. Jusqu'à présent, il disait seulement avoir été présent dans la même ville que lui cette nuit-là. Des aveux tardifs face à des éléments accablants, notamment l'étude de la téléphonie. 

Lelandais face à des preuves incontestables

Leurs deux téléphones bornent aux mêmes endroits aux mêmes moments sur une distance de sept kilomètres. Comme dans l'affaire Maëlys, c'est face à des preuves incontestables que Nordahl Lelandais a fini par livrer une partie de la vérité. Jeudi 8 mars au soir, les parents de la fillette ont dénoncé ce comportement. Les enquêteurs attendent maintenant que Nordahl Lelandais en dise plus sur son emploi du temps de la soirée et des jours suivants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne