L'avocat des parents de Maëlys "ulcéré" par l'attitude de Nordahl Lelandais

Les parents de Maëlys et leur avocat (à droite), le 28 septembre 2017 à Villeurbanne (Rhône).
Les parents de Maëlys et leur avocat (à droite), le 28 septembre 2017 à Villeurbanne (Rhône). (JEFF PACHOUD / AFP)

Jeudi 22 février, le meurtrier présumé de la petite Maëlys n'a pas répondu aux questions des juges, pour raisons médicales.

Un silence qui ne passe pas. L'avocat des parents de Maëlys, Fabien Rajon, s'est dit "ulcéré", vendredi 23 février, par l'attitude de Nordahl Lelandais, le meurtrier présumé de l'enfant qui a refusé jeudi de répondre aux questions des juges. "Je suis ulcéré par l'attitude du mis en cause qui refuse de s'expliquer quant aux circonstances de la mort de l'enfant", a-t-il déclaré à BFMTV.

Pour le conseil des parents de Maëlys, "ce nouveau silence devant les magistrats instructeurs constitue une injure manifeste faite aux proches de la jeune victime". L'avocat estime que la thèse accidentelle avancée par le suspect la semaine dernière lors de ses aveux "ne convainc personne".

Jeudi, l'audition de Nordahl Lelandais n’aura même pas duré trente minutes, précise France Bleu Isère. Sous traitement médical, l'ancien militaire a affirmé aux juges que son traitement lourd ne lui permettait pas de répondre aux questions. Il a été hospitalisé "à sa demande", car il "se sentait fragilisé" et avait des troubles de sommeil.

Vous êtes à nouveau en ligne