Reconstitution du meurtre de Maëlys : un arrêt inattendu sur le parking d'un supermarché

Des gendarmes tiennent des draps afin de cacher la reconstitution de la nuit du meurtre de Maëlys, le 24 septembre 2018, à Domessin (Savoie).
Des gendarmes tiennent des draps afin de cacher la reconstitution de la nuit du meurtre de Maëlys, le 24 septembre 2018, à Domessin (Savoie). (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)

Pour la première fois depuis la disparition de Maëlys, ses parents se sont retrouvés en face de Nordahl Lelandais, dans la nuit de lundi à mardi, à l'occasion de la reconstitution de la nuit du meurtre.

La première reconstitution de la nuit du meurtre de la petite Maëlys s'est achevée mardi 25 septembre, vers 3h15 du matin. Elle a duré environ sept heures, rapporte l'envoyée spéciale de franceinfo sur place. Outre les arrêts prévus à Pont-de-Beauvoisin (Isère) et au domicile de Nordahl Lelandais à Domessin (Savoie), le convoi a marqué un arrêt près du supermarché Hyper U à cheval entre les deux départements. Cette halte inattendue a eu lieu vers 23h06, comme le rapporte France Bleu. Les gendarmes y ont tendu des draps pour empêcher toute prise de vue.

Pour la première fois depuis la disparition de leur fille, les parents de Maëlys se sont retrouvés face à Nordahl Lelandais. La reconstitution a débuté lundi à 20 heures. Tandis que les journalistes étaient tenus à l'écart, un convoi d'une vingtaine de voitures, avec les juges, les experts, les greffiers, les enquêteurs et les avocats, s'est rendu sur les différents lieux du drame.

Des arrêts de plusieurs heures

Le premier arrêt - de près de deux heures - a eu lieu à Pont-de-Beauvoisin, sur le parking de la salle du mariage où, dans la nuit du 26 au 27 août 2017, avait disparu Maëlys. Un autre arrêt de plus de trois heures a eu lieu à Domessin, en Savoie, au domicile de Nordahl Lelandais. Surtout, le convoi a marqué une autre étape près du supermarché Hyper U, à cheval entre les deux départements. Pour le moment, rien n'a filtré quant aux raisons qui ont poussé le convoi à faire une halte sur ce lieu.

La reconstitution s'est achevée dans le massif de la Chartreuse. Comme lors de ses aveux en février dernier, Nordahl Lelandais a montré où il avait déposé le corps dans ce ravin, où, précisément, le squelette de l'enfant avait été retrouvé.

Nordahl Lelandais a été mis en examen pour "enlèvement" et incarcéré le 3 septembre 2017 après la découverte d'une trace ADN de Maëlys dans son véhicule, puis pour "meurtre" fin novembre alors qu'une caméra a enregistré l'image de la fillette dans sa voiture puis sans la petite fille sur le chemin du retour, à l'heure de sa disparition.

Vous êtes à nouveau en ligne