Affaire Maëlys : la "quasi-totalité" du corps de l'enfant a été retrouvée, les recherches sont terminées

Des gendarmes bloquent une route menant à la scène de crime où ont été retrouvé des ossements appartenant à la petite Maëlys, le 14 février 2018 près de Saint-Franc (Savoie).
Des gendarmes bloquent une route menant à la scène de crime où ont été retrouvé des ossements appartenant à la petite Maëlys, le 14 février 2018 près de Saint-Franc (Savoie). (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)

Le crâne et un os de l'enfant ont été découverts dans le massif de la Chartreuse, mercredi, à l'endroit indiqué par Nordahl Lelandais.

Les enquêteurs de l'affaire Maëlys ont mis un terme à leurs recherches, a annoncé le parquet de Grenoble (Isère), jeudi 15 février. La "quasi-totalité" du corps de la fillette a été retrouvée, sur le lieu indiqué mercredi par Nordahl Lelandais. Ce dernier a reconnu avoir tué Maëlys, "involontairement" selon lui, et a conduit les enquêteurs sur ce site de la commune de Saint-Franc (Savoie).

Des recherches compliquées. Le lieu où le corps a été retrouvé se situe dans une zone très escarpée, boisée et enneigée du massif de la Chartreuse. Un périmètre de sécurité a été établi. Les recherches avaient été suspendues à la tombée de la nuit, mercredi.

Les enquêteurs scientifiques sur place. Outre les gendarmes, des médecins légistes, des anthropologues ou encore des spécialistes d'odontologie médico-légale – l'étude des dents – sont mobilisés sur place. Une analyse des insectes autour de la scène de crime est prévue. La recherche d'indices est d'autant plus importante que Nordahl Lelandais n'a pas expliqué comment était morte la fillette.

 La mère et la sœur réagissent. Dans un message posté sur Facebook, Jessica de Araujo rend hommage à sa fille, et s'adresse à Nordahl Lelandais : "Maëlys va te hanter nuits et jours dans ta prison jusqu'à ce que tu crèves et que tu ailles en enfer", écrit-elle. "Tu me manques et tu me manqueras toujours", écrit de son côté la grande sœur de la fillette, citée par France 3 Bourgogne Franche-Comté.

Vous êtes à nouveau en ligne