Affaire Maëlys : les expertises ont été décisives

France 3

France 3 a visité l'institut de recherche de la gendarmerie nationale, où les preuves incriminant Nordahl Lelandais dans l'affaire de la disparition de la petite Maëlys ont pu être révélées.

Un lieu bien gardé où 250 experts du crime travaillent dans l'ombre nuit et jour : l'institut de recherche de la gendarmerie nationale. C'est au département véhicules que l'enquête autour de la mort de la petite Maëlys a basculé, où la voiture de Nordahl Lelandais a fini par parler. La voiture du suspect a été scrutée dans les moindres détails et même entièrement désossée, pièce par pièce. Dans un premier temps, les enquêteurs trouvent une trace d'ADN de la petite fille sur l'habitacle. Puis, sous le tapis de sol du coffre, une minuscule goutte de sang est apparue. Cela malgré le nettoyage minutieux effectué par l'assassin après le meurtre. Les analyses effectuées en laboratoire sont formelles : il s'agit bien du sang de Maëlys.

600 heures d'images de vidéosurveillance

En outre, les enquêteurs ont visionné les bandes de caméras de vidéosurveillance des caméras situées aux alentours. Parmi les 600 heures visionnées et analysées, un instant où apparait une petite silhouette blanche était apparue à côté du conducteur du véhicule de Nordahl Lelandais. Ces éléments de preuve ont conduit à des aveux le 14 février dernier, mais grâce à leur technique, ils espèrent maintenant découvrir comment la petite fille est morte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne