Disparition de Maëlys : des plongeurs sondent le lac d'Aiguebelette

FRANCE 3

Toujours aucune trace de Maëlys, cette fillette de 9 ans disparue il y a dix jours en Isère. Après la perquisition d'hier chez le suspect, les recherches se concentrent aujourd'hui sur un plan d'eau. Sur place, nous retrouvons Victoria Rouxel. 

"Ce mercredi 6 septembre au matin, pendant près de deux heures, des plongeurs de la gendarmerie ont sondé une petite zone du lac d'Aiguebelette (Savoie), une petite zone située dans une base de pisciculture", explique Victoria Rouxel, envoyée spéciale en Savoie.

Jusqu'à 70 mètres de profondeur

"Si ce plan d'eau attire l'attention des enquêteurs, c'est parce que le suspect y avait ses habitudes", précise la journaliste. "Il promenait notamment ses deux chiens et posséderait un cabanon sur les rives du lac, d'autant plus que ce lieu se situe à 12 kilomètres à peine de la salle polyvalente où la petite fille a disparu il y a maintenant dix jours".Hier, mardi 5 septembre, une deuxième perquisition a eu lieu au domicile des parents du suspect qui y réside. "Des prélèvements ont été effectués et on devrait connaitre les résultats des analyses dans les jours à venir. Quant aux recherches, si elles se poursuivent ici au lac d'Aiguebelette, elles pourraient se compliquer pour les plongeurs puisque ce lac peut atteindre jusqu'à 70 mètres de profondeur par endroits", conclut l'envoyée spéciale de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne