DIRECT. Disparition de Maëlys : les recherches ont repris avec des renforts

Des gendarmes effectuent des recherches dans la disparition de la petite Maelys, à Pont-de-Beauvoisin (Isère), le 29 août 2017. 
Des gendarmes effectuent des recherches dans la disparition de la petite Maelys, à Pont-de-Beauvoisin (Isère), le 29 août 2017.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

La fillette de 9 ans, disparue lors d'un mariage le week-end dernier, n'a toujours pas été retrouvée. 

Le temps presse. Les recherches pour retrouver Maëlys, 9 ans, disparue dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère), ont repris mercredi 30 août. La veille, la procureure de la République de Bourgoin-Jallieu, Dietlind Baudoin, assurait que "toutes les pistes" continuaient d'être explorées pour retrouver la petite fille.

Un escadron supplémentaire de gendarmes. Le dispositif de recherche s'est renforcé avec le soutien d'un escadron de gendarmerie mobile, soit une soixantaine de militaires supplémentaires. "Les recherches ont repris vers 7h45 : nous allons reconnaître la moindre parcelle d'herbe, le moindre recoin de manière très fine, approfondie. Notre idée, c'est de passer toute la zone au peigne fin jusqu'à ce que le soleil se couche", ont indiqué les gendarmes.

Les auditions se poursuivent. Jusqu'à présent, 140 personnes sur les 250 qui participaient au mariage, mais aussi à deux autres fêtes dans la même commune, ont été entendues par les enquêteurs. Les auditions doivent se poursuivre.

La piste de l'enlèvement privilégiée. Comme l'a indiqué la procureure, "la piste criminelle n'est plus écartée". La thèse de l'enlèvement est largement privilégiée, les enquêteurs jugeant "probable" qu'elle soit montée dans une voiture, selon une source proche du dossier.

13h38 : @anonyme : Le domicile du gardien a été perquisitionné car les enquêteurs procèdent par cercles concentriques pour mener leurs investigations. C'est assez classique. Les vérifications ont aussi été faites car les chiens pisteurs ne vont pas "au-delà de l'enceinte de la salle polyvalente".

Dans son point presse, la procureure de la République n'a cependant pas donné d'informations concernant cette piste. Toutes les dernières évolutions de l'enquête sont dans notre article.

12h58 : Pourquoi le domicile du gardien de la salle des fêtes a été perquisitionné hier et depuis plus rien de ce côté là ?

12h47 : Déjà midi. Avant de passer à table, voici les principaux titres de l'actualité à la mi-journée.

Après le Texas, la tempête Harvey arrive en Louisiane. Suivez notre direct ici.

#METEO 19 départements de l'est de la France sont placés en vigilance orange pour des risques d'orage. Retrouvez la liste complète ici.


• Les recherches ont repris ce matin pour retrouver la petite Maëlys, 9 ans, portée disparue en Isère depuis le week-end dernier. Suivez notre direct ici.


• Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné "fermement" le tir d'un missile balistique par la Corée du Nord au-dessus du Japon. Suivez notre direct ici.

10h19 : La gendarmerie nationale a également publié sur Twitter plusieurs photos des recherches en cours.







(GENDARMERIE NATIONALE / TWITTER)



10h15 : Notre journaliste Camille Adaoust est en reportage à Pont-de-Beauvoisin (Isère), là où la petite Maëlys a été vue pour la dernière fois dans la nuit de samedi à dimanche lors d'un mariage. Sur place, les recherches se poursuivent aujourd'hui. Cinquante-sept gendarmes sont mobilisés

07h29 : Bonjour @Oumeilan. C'est une bonne question, en effet. Tout simplement parce que tous les éléments n'étaient pas réunis pour la déclencher, notamment parce que personne n'a vu l'enfant se faire enlever. Et que le ravisseur présumé n'est pas identifié. Franceinfo vous a tout expliqué ici.



(THOMAS COEX / AFP)



07h03 : Pourquoi n'y a-t-il pas eu d'alerte enlèvement de diffusée ?

07h24 : Bonjour @bonjour. Merci pour votre question. 48 heures après la disparition de la fillette, la procureure de la République de Bourgoin-Jallieu a assuré hier que "toutes les pistes" continuaient d'être explorées pour la retrouver, sans écarter "la piste criminelle à ce stade". On a résumé ici tout ce que l'on sait sur l'avancée de l'enquête.



(PHILIPPE DESMAZES / AFP)

06h43 : Ou en est l'enquete ?

Vous êtes à nouveau en ligne