La mère de Fiona remise en liberté ?

FRANCE 2

La justice examine ce mardi 27 décembre la remise en liberté de la mère de la petite Fiona, assassinée en 2013.

La cour d'appel pourrait décider ce mardi matin la libération de Cécile Bourgeon. Selon ses avocats, si le parquet n'avait pas fait appel, elle aurait été libérée dans un ou deux mois. Le mois dernier, la maman de la petite Fiona a été condamnée à cinq ans de prison. Une peine beaucoup plus faible que les 30 ans de réclusion réclamés par l'avocat général. Son procès devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme n'a pas totalement fait la lumière sur les circonstances du décès de sa fillette.

Huée par la foule

Cécile Bourgeon n'a été condamnée que pour non-assistance à personne en danger, recel de cadavre et dénonciation de crime imaginaire. C'est elle qui avait inventé la disparition de Fiona dans un parc de Clermont-Ferrand en 2013. Seul son compagnon a été reconnu coupable des coups ayant entraîné la mort. Un homicide pour lequel il purge 20 ans de prison ferme. À la sortie du tribunal, le public scandalisé par la peine plus ferme infligée à Cécile Bourgeon avait hué la condamnée. Si la justice accepte de mettre fin à la détention de la mère de Fiona, elle comparaitra au procès en appel, qui pourrait se tenir en juin prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne