Justice : un quatrième procès pour Fiona

France 3

Le quatrième procès Fiona, du nom de la petite fille disparue il y a maintenant sept ans, s’est ouvert mardi 1er décembre à Lyon (Rhône).

La ville de Lyon (Rhône) a vu s’ouvrir le quatrième procès Fiona, mardi 1er décembre. La mère de la petite fille disparue il y a sept ans, Cécile Bourgeon, et son ex-compagnon, Berkane Makhlouf, sont jugés en appel. Le journaliste Lionel Feuerstein était en direct pour le 12/13, notamment pour évoquer l’élément marquant de ce procès en appel : Cécile Bourgeon y comparaît désormais libre. "Oui, pour la première fois, Cécile Bourgeon est arrivée libre à Lyon, pour son quatrième procès en sept ans, fuyant les questions des journalistes. Son avocat s’est exprimé à sa place", a rapporté le journaliste.

Les accusés maintiennent leurs versions

"Il dit que sa position n’a pas changé. Elle reconnaît être une mauvaise mère, mais n’a jamais porté de coup. De son côté, le beau-père reste lui aussi sur sa position. Il a dit à la barre qu’il n’avait jamais tapé l’enfant. Reste une question centrale : où se trouve le corps de la fillette ? Les accusés, toxicomanes à l’époque, n’ont jamais retrouvé la mémoire. Le procès de Lyon permettra peut-être d’en savoir plus clair et de déterminer les responsabilités de chacun", a poursuivi le journaliste Lionel Feuerstein. Les deux accusés encourent trente ans de prison.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne