"J'ai peur pour toute ma famille" : la colère du père de Fiona, après la sortie de prison de Cécile Bourgeon

Nicolas Chafoulais lors du procès en appel de la mère de sa fille Fiona, Cécile Bourgeon, devant la cour d\'assises de la Haute-Loire, en février 2018.
Nicolas Chafoulais lors du procès en appel de la mère de sa fille Fiona, Cécile Bourgeon, devant la cour d'assises de la Haute-Loire, en février 2018. (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)

Nicolas Chafoulais réagit sur France Bleu Auvergne à la décision de la Cour de cassation qui a permis à la mère de Fiona de sortir de prison en attendant un nouveau procès. 

"Je suis en colère. C’est un coup à péter les plombs !", s"emporte Nicolas Chafoulais, le père de Fiona, au micro de France Bleu Pays d'Auvergne, après la libération de Cécile Bourgeon. La condamnation en appel de Cécile Bourgeon devant la cour d’assises de Haute-Loire en février 2018 a été annulée par la Cour de cassation, mercredi 20 février.

"Je ne suis pas à l’abri, si ça lui passe par la tête de venir à Clermont ou même de se pointer devant l’école de ma fille... On fait comment, là ? s’indigne le père de Fiona. J’ai peur pour toute ma famille. Et je ne sais pas ce qu’elle a dans la tête." 

"Savoir qu’il y a une assassin d’enfant qui se promène..."

Cécile Bourgeon a été condamnée en appel à 20 ans de prison pour les coups mortels portés à sa fille Fiona en 2013. "On l’a vu au procès : quelqu’un qui est froid comme ça... Je pense que la population va très mal le prendre de savoir qu’il y a une assassin d’enfant qui se promène juste à côté de chez eux", a-t-il ajouté. Fiona est morte en 2013, à l’âge de 5 ans. Son corps n’a jamais été retrouvé.

Après cette décision de la Cour de cassation, Cécile Bourgeon sera une nouvelle fois jugée en appel. "Je retournerai au prochain procès, c’est sûr. Après elle comparaîtra libre, je pense que ça a une incidence sur le jury", s’inquiète Nicolas Chafoulais qui a aujourd’hui la garde de leur deuxième fille, la petite sœur de Fiona.

Bien que la Cour de cassation ne précise pas que cette cassation est "partielle", et en l'absence d'une version définitive de l'arrêt, qui doit être publiée jeudi matin, aucune source n'a été en mesure de confirmer à franceinfo que Berkhane Makhlouf, l'ex-compagnon de la mère de Fiona, est également concerné par l'arrêt de la Cour de cassation. Berkhane Makhlouf a été condamné, comme Cécile Bourgeon, à vingt ans de réclusion pour coups mortels sur la fillette de cinq ans.

Vous êtes à nouveau en ligne